Biographie

Né à Dakar en 1970, il vit à Mbour, ville côtière à 80 km de Dakar, mais travaille à Nguékhokh où il a son atelier. Diplômé de l'école nationale des arts de Dakar en 1997, Mamady Seydi s'appuie sur une thématique particulière car ses œuvres sont souvent représentées sous forme d'installations et se réfèrent aux contes populaires sénégalais.
Mais ses sculptures ne sont pas de simples illustrations des dictons, elles sont invention. A partir d'une interrogation, d'une affirmation, il multiplie les interprétations, les points de vue. Elles se veulent le miroir d'une société où il faut sans cesse dans une forme un peu cyclique, lutter contre le mal, la méchanceté et la bêtise humaine. Il nous donne à voir, l'égoïsme, la chute, la beauté, la précarité, l'amour, la férocité, la dépendance, le pouvoir écrasant, la solitude…
Lauréat du Prix de l'Agence Intergouvernementale de la Francophonie lors du Dak'Art 2000, il a participé à plusieurs expositions et résidences d'artistes notamment à Limoges (Résidence ENAD) et à Apt (Résidence Fondation Blachère), en France. Après 2000 et, 2002, il en est à sa troisième Biennale Dak'art. Le travail sculptural de Mamady Seydi s'est inventé son propre personnage : une petite figure mi-humaine mi-animal très stylisée.
Ses oeuvres, telles des voix envoûtantes, se veulent des miroirs de la société. Espace de révélation et de mise en scène de paroles fortes, elles reflètent les actes de la vie. En fait, l'artiste décline les proverbes qu'il traduit en oeuvres d'art afin d'apporter sa contribution à l'éducation morale de notre société.